Avancées concernant les méthodes d’ovosexage des poussins

Nouvelle recherche
de M. BOURIN + Auteurs Publié en juin, 2020

M. BOURIN, J. PUTERFLAM , I. BOUVAREL 

 

Quelles sont les solutions technologiques actuelles, lesquelles sont les plus prometteuses ?
Revue TeMA de 8 pages

L'essentiel

Les poules pondeuses ont été sélectionnées sur leur capacité de production d’œufs pour la consommation. Toutefois, les poussins mâles des souches « ponte » sont éliminés à l’éclosion du fait de leur faible rendement en viande. Avec l’augmentation de la sensibilité sociétale à la cause animale, le principe de faire naître des animaux pour les éliminer aussitôt est rejeté par les citoyens. L’annonce de la fin de l’interdiction de l’élimination des poussins mâles de souche ponte d’ici fin 2021 par les ministres de l’agriculture français et allemand le 16 octobre 2019 a accéléré considérablement la recherche d’alternatives. L’adoption d’une technique relèvera de différents critères d’ordre éthique, économique et sanitaire. Des solutions technologiques permettant de déterminer le sexe de l’embryon précocement afin d’éliminer les œufs « mâles » le plus tôt possible, commencent à apparaitre sur le marché tandis que d’autres sont encore au stade de développement. Les solutions sont basées sur le développement d’outils permettant de détecter des différences dimorphiques moléculaires (hormones, métabolites, génétiques) et s’appuient sur des approches de prélèvement/dosage ou des technologies globales appliquées à l’œuf entier. Les méthodes physiques basées sur l’imagerie hyperspectrale, la spectroscopie Raman ou le proche infrarouge…, ont l’avantage d’être sans contact. Ce sont celles qui ont probablement une plus forte chance de remplir à terme toutes les conditions du succès.

Financés par
Nos Partenaires