Production de palmipèdes gras

Les réseaux de référence technico-économiques en France en 2015

Nouvelle recherche
de J. HURAND + Auteurs Publié en mars, 2017

J. HURAND, F. CADUDAL, J. LITT

Les références technico-économiques fournissent des informations essentielles pour la filière palmipèdes gras
Revue TeMA de 5 pages
Télécharger

Document réservé Ce document est réservé au(x) profil(s) suivant(s) : Abonné, Adhérent

L'essentiel

  • Le programme RENAPALM permet la centralisation des données technico-économiques des ateliers d’élevage et de gavage de palmipèdes à foie gras. Les performances techniques des éleveurs et gaveurs de canards mulards sont relativement stables entre 2014 et 2015. En 2015, on note cependant une baisse du taux de viabilité au premier trimestre en élevage de canards mulards, de même qu’en en juin et juillet en gavage, en lien avec un épisode caniculaire.

 

  • Le réseau RENAPALM est marqué par une surreprésentation de la production IGP Sud-Ouest. La collecte des données 2015, réalisée en 2016, a souffert de l’épisode d’influenza aviaire. Les réseaux de références ITAVI fournissent des informations essentielles pour la filière à l’échelle nationale et doivent être pérennisés et consolidés. La transition progressive de ces réseaux vers une enquête concise et représentative auprès des groupements, complétée par l’analyse fine des systèmes de production grâce à la construction de cas-types, permettra de répondre aux mieux aux attentes de la filière.
Financés par

Repères

  • L’Indication Géographique Protégére Canard à foie gras du Sud-Ouest représente 55 % de la production de palmipèdes gras en France, soit environ 20 millions de canards selon le CIFOG.
  • L’élevage de canards mulards dure 12 semaines et le gavage 12 jours, en production IGP.
  • L’épisode d’influenza aviaire du début 2016 entraîne une baisse d’environ 30% de la production.

A lire aussi

Note de conjoncture Palmipèdes gras

eTema Mars 2017