Publié le 1 sept. 2016

Téléchargements

Télécharger l'article
Acquérir des facteurs d’émission d’ammoniac en élevages pour rendre compte des efforts réalisés par les professionnels

L'essentiel

La réglementation sur les émissions gazeuses en élevage est très présente depuis une dizaine d’année. Ainsi, la directive européenne impose aux éleveurs à partir de 2020, de respecter des niveaux de performances sur les émissions d’ammoniac au bâtiment (Valeur Limite d’Emission).

Objectif de l’étude : Acquérir des facteurs d’émissions (FE) d’ammoniac représentatifs des pratiques d’élevages du Grand Ouest en production de dinde, poulet léger, poulet standard et poulet lourd.

Les mesures ont été réalisées dans 38 élevages de volailles de chair en claustration en Bretagne sur deux périodes climatiques contrastées. La méthode simplifiée dites du « ratio des concentrations » a été utilisée pour le calcul des émissions gazeuses.

Bien que soumis à une variabilité importante, inhérent aux mesures d’émissions en conditions terrain, les valeurs mesurées indiquent un niveau d’émission inférieur aux références bibliographiques européennes mais sont néanmoins cohérents avec des mesures réalisées dans certains pays d’Europe du Nord. Le niveau d’émission global est plus faible dans les élevages de notre échantillon en raison d’une moindre excrétion azotée et d’un niveau de TAN (part d’azote ammoniacale dans les déjections) nettement inférieur aux valeurs de référence. Ces résultats mettent ainsi en avant les efforts réalisés par les éleveurs et la filière avicole dans le cadre de l’amélioration des pratiques (gestion de l’ambiance des bâtiments et des litières, stratégies nutritionnelles optimisées, performances zootechniques et amélioration des souches génétiques).

Partenaires

INRAe - Institut National de la Recherche Agronomique CRA BZH ITAVI

Financé par

ADEME