Publié le 1 juin 2017

Téléchargements

Télécharger l'article
La disparition des oeufs de code 3: quelles solutions pour les éleveurs et leurs bâtiments?

L'essentiel

  • Les élevages de poules pondeuses en cages aménagées (code3) sont tenus d’évoluer dans les prochaines années vers des systèmes hors cage pour répondre à la demande sociétale et aux engagements pris par l’aval. Cette transition est à effectuer avant l’échéance de remboursement des investissements de mise aux normes bien être de 2012.
  • La stratégie qui a été adoptée pour la mise aux normes permet de distinguer trois types de bâtiments, sur le plan structurel mais aussi financier : les bâtiments qui étaient équipés de cage aménageables et pour qui la mise aux normes n’a pas nécessité de gros investissements, les bâtiments dont les cages ont été renouvelées et les bâtiments entièrement neufs.
  • Sur un plan technique, il semble que les bâtiments les plus anciens soient plus facilement convertibles vers un mode d’élevage alternatif. Cependant une partie de ces bâtiments est en fin de vie et la pertinence de leur conversion peut être questionnée. Les bâtiments les plus récents sont encore en cours de remboursement, et dans certains cas jusqu’à 2030. Leur conversion vers des systèmes alternatifs pose donc une question économique et financière –quelle rentabilité, comment financer-, stratégique –vers quel code aller- et technique –quels impacts sur le bâtiment et le matériel, sur la taille du cheptel, sur la qualité de travail ?

Financé par

FRANCEAGRIMER