La Pisciculture d'étangs...




Une activité ancestrale.
La pisciculture d’étangs, en Europe, est une activité fort ancienne (Moyen-âge) qui recouvre une vaste zone s’étendant des pays d’Europe Centrale à la France, en passant par la Bavière. Un engouement vers la pisciculture d’étangs, plus récent, a conduit à la création de nombreux plans d’eau de plus petite superficie. Les étangs ont été créés, aménagés puis entretenus et gérés par l’Homme.


1ère productrice de poissons.
Elle touche une grande partie du territoire français, soit 68 400 ha environ. Sont d’autre part exploités 43 000 ha axés plutôt vers la pêche de loisirs. C’est ainsi près de 112 000 ha, soit 37 % de la surface en eau cadastrée, qui est concernée par la pisciculture d’étangs.
A cet inventaire s’ajoutent également de nombreux petits plans d’eau estimés à plus de 40 000 qui ont un intérêt social, économique et touristique difficilement chiffrable.


Une production significative.
Productrice de quelques 12 000 tonnes de poissons d’étangs élevés en polyculture (50 % de carpes, 25 % de gardons, …), la pisciculture d’étangs se place au second rang de l’aquaculture piscicole nationale, derrière la salmoniculture. Elle génère un chiffre d’affaires global d’environ 30 millions d’euros.
La plus grande partie de cette production est valorisée sur le marché du repeuplement pour 9 000 tonnes, suivi de la consommation humaine pour 22 % et du marché du vif et des poissons d’ornement pour 3 %. Sur ces 9 000 tonnes pour le repeuplement, environ 60 % sont directement destinés à la pêche privée (5 400 tonnes).


Pour en savoir plus...


ITAVI - 28, rue du Rocher - 75008 Paris