Quelles alternatives à l'élimination des poussins mâles de souche ponte?

Analyse comparée

Nouvelle recherche
de R. CHENUT + Auteurs Publié en septembre, 2016

R. CHENUT, P. MAGDELAINE

Le sort des poussins mâles en filière ponte: quelles solutions et à quels coûts?
Revue TeMA de 10 pages
Télécharger

Document réservé Ce document est réservé au(x) profil(s) suivant(s) : Abonné, Adhérent

L'essentiel

Les souches utilisées aujourd’hui en production d’œufs de consommation sont peu performantes en termes de croissance et de conformation de carcasses, ce qui conduit à l’élimination des poussins mâles de souche ponte à leur naissance. Cette élimination systématique est remise en question au nom du bien-être animal, et l’ensemble de la filière œufs de consommation s’interroge sur les scénarios alternatifs : quelle faisabilité, quels coûts, quelle valorisation des produits, quelle acceptation sociétale ?

Les deux principales alternatives à l’élimination des poussins sont le sexage dans l’œuf (permettant d’écarter les œufs mâles) et l’élevage des poussins mâles. Chacune des alternatives présente plusieurs sous options, plus ou moins faisables techniquement et acceptables éthiquement. Des solutions de sexage dans l’œuf sont en cours de développement dans plusieurs pays. Leur mise en place à échelle industrielle dépendra de la fiabilité du processus de détection et de la non dégradation du taux d’éclosion. L’alternative de l’élevage des mâles pose la question de la génétique utilisée. Du choix de la génétique dépendront les coûts de production des produits finis, œufs et carcasses. Les filières s’orientant vers cette alternative devront choisir en fonction du coût de production mais aussi de la capacité à élever les mâles et des débouchés qui pourront être trouvés.

Financés par

Repères

L’état des lieux des alternatives, et de leur stade de développement a été établi sur la base de la bibliographie disponible et d’entretiens avec les sélectionneurs et des chercheurs.

Les simulations économiques ont été réalisées avec les performances techniques (chair et ponte) transmises par les sélectionneurs, et selon les méthodes de simulation du coût de production utilisées par l’ITAVI.

Des scénarios de mise en place de ces alternatives ont été imaginés, afin de se représenter leur impact sur les filières.